Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?

Tout et rien
(1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Poster un nouveau message dans "Tout et rien"
Nom:
Sujet:
Boardcode:
B I U S Sub Sup Taille Couleur Spoiler Hide ul ol li left center right Quote Code Img URL Ebay  
Message:
(+) / (-)

Emoticônes
B) :( :) :laugh:
:cheer: ;) :P :angry:
:unsure: :ohmy: :huh: :dry:
:lol: :silly: :blink: :blush:
:kiss: :woohoo: :side: :S
Plus d'emoticônes
 Entrez le code ici   

Historique du sujet: On a perdu www.mairie-cailloux-sur-fontaines.fr
Max. montrant le plus récent 6 Messages - (Le plus récent en premier)
Auteur Message
Grand Schtroumpf Bonjour,
il est revenu ! Rien de changé, un message à la une confirme que la cause est le changement d'hébergeur (pour l'instant le whois ne confirme pas, on trouve toujours hebergement.com, à suivre...).
Big Moustache Bonjour,
ça bouge ! On a maintenant une jolie page qui dit "momentanément indisponible". Une mauvaise langue de mes amis (oui, j'ai des amis, même que certains sont mauvaises langues) dit que c'est juste la panne habituelle de l'été (ben oui, 3ème année quand même) et ajoute que si ça se trouve c'est exprès pour pas qu'on écrive des bêtises sur le forum pendant que tout le monde est en vacances à la mairie.
Mais on ne va pas aller croire une mauvaise langue...
Hélène Bonjour,
Attendons donc la rentrée et espérons que ce nouveau site apportera les réponses attendues par les intervenants plus rapidement sans laisser de côté les sujets qui "coincent" !
Bonne journée
Grand Schtroumpf Bonjour,
Le site www.mairie-cailloux-sur-fontaines.fr renvoie sur une page institutionnelle de l'hébergeur (c'est bien l'hébergeur historique du site : hebergement.com). Sans doute s'agit-il du changement d'hébergement (et de la perturbation associée) annoncée pour cet été.
Il n'y a donc plus qu'à attendre et espérer que ça ne soit pas trop long ! Pour l'instant un whois donne toujours Namebay en gestionnaire du nom de domaine, qui lui même renvoie toujours vers hebergement.com. À suivre.