Qui c'est celui-là ?

Imprimer

Ça fait maintenant 15 jours que Le Progrès lui accordait une demi page pour annoncer sa condidature : un certain Marc Chatry va présenter une liste Front National pour les élections municipales, à Cailloux-sur-Fontaines.

C'est vrai que par ici on n'est pas vraiment des grand fans du maire sortant, Michel Rousseau et que ça fait quelques élections qu'on désesperait de voir sortir une liste concurrente. Mais bon, une liste FN, quand même ! Mais ne tombons pas dans l'anti FN primaire, alors que pour le même prix on peut très bien faire de l'anti FN secondaire [1].

Comment vous avez dit ? Marc Chatry ? J'ai demandé à mes amis, aux amis de mes amis, voire même à des gens que j'aime moins : personne parmi les personnes interrogées, parmis leurs proches, leurs voisins, leurs belles-mères ne connait Marc Chatry. Personne qui l'ait croisé  dans une assoce, une réunion , un conseil municipal (où il y a en moyenne - outre le correspondant presse - 0,5 participant, et ce n'est pas lui). C'est dire si de prime abord, M. Chatry  est concerné, impliqué et immergé dans son sujet : Cailloux et les Cailloutains.

Encore plus fort : il va dans l'article en question jusqu'à affirmer que "le maire actuel [...] fait un très bon travail" et un peu plus loin "la seule chose que j'ai à reprocher au maire actuel c'est qu'il est UMP et je suis Bleu Marine". M. Chatry a-t-il vraiment envie que l'on vote pour lui ou est-il un faux nez chargé de faire la pub du maire sortant ?

Dans l'article, coté programme, on reste un peu sur sa faim. Il sera dévoilé "début janvier". Le candidat consent à lâcher quelques pistes : le logement en évoquant 13Ha de terrain constructible (oui M. Chatry, l'aménagement du Favret est aussi une priorité pour M. Rousseau) et regrette qu'on ait "retiré (SIC) les petits commerçants du centre ville". On se demande bien qui est ce on qui se permet de retirer des commerçants du centre ville, et d'ailleurs qui sont ces commerçants et où il peut bien y avoir un centre ville à Cailloux...

La phrase la plus puissante de tout ça, qu'a retenue le journaliste pour le titre de l'article, est "la commune vit en autarcie". J'ai relu trois fois, j'ai ouvert mon petit Larousse, mon grand Robert et même le dico de l'académie : nom féminin, politique économique d’un pays qui tend à se suffire à lui-même en n’effectuant aucun échange avec d’autres pays. Même sous une forme imagée, je ne vois pas. Il ajoute bien, pouir eclairer son propos, que la commune vit "sur ses traditions" mais comme sur son site il affirme vouloir justement défendre les traditions et tutti quanti, on est pas loin de cumuler la contradiction avec le contresens.

Oui, parce que voici que M. Chatry a un site (demandez à votre moteur de recherche préféré). Et sur ce site il y a même un programe. Tout en généralités et en discours de principe, pas une mesure concrète.Politique en faveur des familles, aide aux ainés, urbanisme pensé et maîtrisé : bonnes idées tout ça ! Mais quelles mesures précisément ? Pour combler quels manques exprimés par quels Cailloutains ? Mesures financées comment ?

Le fiancement je sais, c'est écrit dans le programme : "Supprimer les dépenses inutiles". Exprimé comme ça on ne peut qu'approuver... sauf que les dépenses inutiles des uns sont les priorités des autres : fleurissement, éclairage public, mare aux canards, stade, aménagement de la mairie, crêche (ah non zut, politique en faveur de la famille), musique... Allez Marc, pas de fausse pudeur. Quelles sont vos dépenses inutiles ? Et combien on gagne ? Attention vous n'allez pas vous faire que des copains !

Tout ça constitue donc un "un véritable projet innovant et ambitieux mettant les citoyens au cœur des décisions de leur commune". Cherchez cette phrase sur le net, vous tomberez sur le candidat Bleu Marine ... de Sainte-Foy ; vous pouvez essayer avec d'autres phrases du programme, vous tomberez sur le candidat FN de Lyon 12ème, de Cherbourg...

Donc on a bien ri, maintenant M. Chatry concoctez-nous un vrai programme concret, chiffré, pertinent et on en reparle. À moins... À moins que l'objectif ne soit juste que d'occuper le terrain médiatique : une nouvelle demi page début janvier pour le programme, une autre fin janvier pour annoncer que vous n'avez pu monter une liste et que vous renoncez (comme votre camarade FN à Tassin). Le tout avec photo couleur et pour pas un rond : ils sont trop forts au FN. Ou trop naïfs au Progrès ? Encore que...

Le seul truc vraiment positif dans l'article, c'est qu'il finissait par "Pour l'heure, seule la liste de Marc Chatry vient sajouter à la candidature de Michel Rousseau".  Pour l'heure ! Ça veut dire que ça peut encore changer ! Que ça va changer, hein ? La journaliste sait des choses ! Il va y avoir une troisième liste, hein ? Dites ? S'il vous plait ?

[1] J'avais écrit  "juste en connectant deux neurones" ce qui se voulait de l'auto dérision (juste en connectant mes deux neurones) mais pouvait aussi être interprêté comme une dépréciation systématique du candidat ou des partisans du FN. J'ai donc supprimé la formule ambigüe...