Y a bien marqué pigeon

Imprimer
PDF

Depuis Cailloux, par Miloux Reportère.

 La réunion convoquée par la Poste se tenait dans la salle des fêtes. L'ancienne salle des fêtes devrait-on dire car la nouvelle, la grande, la belle, est bientôt prête à prendre la relève, là-bas, dans son champ. Il ne s'agissait pas de faire le bilan de l'essai d'horaires réduits du bureau de poste, comme promis l'année dernière. Non, on avait déjà décidé. Il n'y aurait plus de Poste à Cailloux.

 Le Maire en tenue d'été, pantalon clair, chemisette,  sautillait dans ses mocassins blancs (sans chaussettes) en prenant le micro en main comme une vraie vedette, content de lui. Le Maire de Cailloux est souvent content de lui. Donc nous avons appris, votre reportère et les quelques 20 personnes présentes, les vraies raisons pour lesquelles on nous enlevait notre Poste.

 
 Le Maire avait pris les devants : « Le Français est râleur ! »   Il y eut même une dame pour confirmer : « C'est vrai ça ». Quelle mauvaise grâce tout de même que de protester quand il faudrait... travailler plus. Mais non votre reportère ne divague pas. Le second argument de Monsieur le Maire fut bien : « Vous voulez travailler 35 heures, alors... » Si le lecteur ne comprend pas le lien de cause à effet, le Maire, lui, se comprend et c'est bien l'essentiel. On se croyait  dans Spirou en compagnie du Maire de Champignac (« Le chef d'œuvre que vous avez devant vous représente le Champignacien qui, fier de son agriculture et de son industrie, lance d'une main sûre un regard plein de confiance vers l'avenir qui l'attend de pied ferme... »). Un maire de Champignac des mauvais jours en quelque sorte. Donc, encore une fois les 35 heures ont frappé et hop on nous supprime la Poste. Pas clair ?

   Surtout ne lui dites pas que son raisonnement n'a ni queue ni tête.   

   Ainsi fut balayée la remarque d'un Monsieur qui disait qu'il ne comprenait pas pourquoi on parlait toujours seulement de rentabilité. Ainsi furent balayées les critiques (bien polies) de ceux qui s'étonnaient qu'on ait décidé avant de réunir les gens. Un revers de manche encore pour ceux qui étaient venus dire en substance qu'on leur prenait un des rares biens collectifs quotidiens qui leur restaient. Ainsi tout était vain. La décision avait été prise en dehors des Cailloutains, la réunion d'évaluation prévue après six mois d'essai d'horaires réduits n'avait pas eu lieu. « On » avait décidé avec la Mairie.

   Il restait bien quelque petite contrariété, on le concédait : on aurait aimé trouver un meilleur endroit que le café du Ruisseau (où se tiendra désormais l'ersatz de Poste) avec toutes ces marches à gravir ce n'est pas commode, là-dessus on comprenait bien... on allait faire des efforts et puis les gens seraient quand même bien contents, c'est pas comme si on leur avait tout pris quoi.

   Mais soyons sérieux  il avait plus grave. Le grand souci du chef de l'Entreprise municipale... c'est qu'il aura le local sur les bras.  Il va perdre plusieurs centaines d'euros s'il ne trouve pas de nouveau locataire ! Ce n'est tout de même pas rien. Il y eut encore de bonnes âmes pour compatir, preuve que le Cailloutain s'il est « râleur » n'est pas sans cœur.  A l'heure où le conseil municipal décide que  60 000 euros seront demandés au  député sur la réserve parlementaire pour du mobilier destiné à la nouvelle salle des Fêtes...  les trois francs six sous dont il s'agit là sont vraiment de trop.

   A côté de tout ces graves tracas bien sûr, ces Messieurs de la Poste et le Maire en étaient d'accord, on avait bien conscience d'un léger problème pour quelques personnes âgées (très élégamment on avait souligné d'entrée que, dans la salle, il y avait surtout des personnes âgées. Comprendre : les élites dynamiques et les jeunes entreprenants ne se sont pas déplacés, eux. Ils ont mieux à faire que de s'embêter avec une vieille Poste, ils vont avoir une salle des fêtes qui vaut des millions et pourront même garer leur chouette 4 X4 devant).  

   Monsieur le Maire a repris la parole pour dire que la rentabilité c'était important. On l'avait compris la première fois remarquez, mais on sait jamais, faut bien expliquer les choses aux personnes âgées.

   Les agents envoyés par la Poste étaient très aimables. Ce qu'ils voulaient surtout c'était que tout se passe bien. Le public ignorait que le soir même, la radio annonçait  la privatisation de la Poste malgré un bénéfice de 1 milliard d'euros en 2007 et qu'il faudra bien se passer d'un grand nombre d'emplois. Quel dommage si ces deux Messieurs font partie de la charrette, ils ont pourtant bien anticipé.

   C'était une belle soirée. Les participants ont bien compris :

1.    Cailloux n'est pas assez rentable pour la Poste.

2.    Monsieur le Maire a beaucoup de soucis avec le local qui coute très cher (celui de la Poste, vous avez suivi, non ?), ... et les Français qui sont râleurs et ne veulent pas travailler.

3.    Mais Cailloux aura quand même un joli cadeau : on pourra acheter des timbres et faire des recommandés au bistrot. Rien n'interdit de prendre l'apéro dans la foulée, n'est-ce  pas convivial ?

Certains mauvais esprits se demandaient à la sortie si le Maire avait été bien loyal dans toute cette affaire. Pourquoi attendre que les élections soient passées pour annoncer la suppression de la Poste  alors qu'il le savait parfaitement  avant ?  Il pouvait inscrire cela dans son programme électoral après tout.

Fontaines-Saint-Martin (2 700 habitants)  garde sa poste et possède un centre dynamique avec des magasins et des services à la population. Cailloux-sur-Fontaines (2 250 habitants) n'a ni l'un ni l'autre.

D'autres chuchotaient même que le Maire  devrait travailler plus pour gagner plus (de voix). Maire, dernier de liste avec 784 voix sur 1762 inscrits ce n'est pas terrible (surtout avec une liste unique).

Pour terminer sur une note positive il semble que le nom de la future salle des Fêtes soit tout trouvé. Dans la lignée du « Cargo » de Grenoble, du « Transbordeur » de Lyon, et de tous ces lieux culturels qui se choisissent des noms improbables et surdimensionnés la nouvelle salle des Fêtes ne peut que s'appeler « LA POSTE ». 

 

Discutez de cet article(1 posts)
Re:Y a bien marqué pigeon
Jul 26 2008 11:03:23
Bonjour,
en ce qui me concerne je suis bien déçu du forum de la mairie,si tant est que l'on puisse l'appeler comme cela.
je m'interroge sur l'intérêt de ce dernier, le peu de sujets qui sont présentés n'obtiennent guère ou pas de réponses.
Par contre je pense venir plus souvent sur cayou.fr, les sujets sont bien diversifiés et intéressants.
Bonne journée
#79
You need to login or register to post comments.